L'anxiété n'a pas d'âge ni de sexe.

Quand elle prend trop de place dans une vie, elle fait mal...

Peu importe le moyen, une personne qui souffre gagne à investir afin de mieux gérer son anxiété.


Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété est un processus sain et naturel.  C’est une réaction que nous vivons tous et qui prépare notre organisme à affronter les dangers réels qui peuvent survenir dans la vie quotidienne.  Elle peut se manifester par des battements cardiaques accélérés, une montée d’adrénaline, des chaleurs, une nervosité plus forte que la normale.

L’anxiété est problématique quand cette peur très intense empêche la personne de fonctionner librement et entraîne une souffrance importante la plupart du temps. On réagit alors comme si les dangers étaient réels.


Quelques statistiques sur les troubles anxieux: 

Plus d’une personne sur cinq vivra des périodes d’anxiété au cours de sa vie

        Phobie sociale                       3 à 13%

        Phobies spécifiques               11%

        Attaques de panique             10%

        Stress post-traumatique        8 à 10%

        Anxiété généralisée                6%

        Trouble obsessif compulsif     3%

Enfin, une personne sur deux ayant un trouble anxieux souffrira également d’une dépression  au cours de sa vie.

 

L’attaque de panique

Il s’agit d’épisodes d’anxiété intense qui apparaissent  avec ou sans raison apparente.  Les symptômes physiques se traduisent par des chaleurs, des palpitations, des nausées, des étourdissements, des tremblements, le souffle court, l’impression d’étouffer.  Il s’agit d’une peur intense, soit de s’évanouir, de perdre le contrôle de soi, de mourir ou de devenir fou.  Parfois, la personne craint de faire d’autres attaques et s’inquiète de leurs conséquences.

 

L’agoraphobie avec ou sans attaque de panique        

Il s’agit d’une peur des endroits où il serait dangereux de faire une attaque de panique.  Ceci amène souvent la personne à éviter ou à fuir ces situations.  Par exemple être dans un lieu public, aller au restaurant, au cinéma, être seul à la maison ou ailleurs, prendre l’ascenseur, traverser un pont ou conduire sur l’autoroute, aller chez le médecin, le dentiste ou à la banque, s’asseoir à l’arrière dans une auto. C’est un état qui risque de diminuer la liberté de la personne, de réduire sa vie sociale et de l’isoler.

 

Les phobies spécifiques

Il s’agit d’une peur obsessive d’un objet ou d’une situation.  Par exemple la peur de certains animaux ou insectes;  la peur des hauteurs, de l’eau, du tonnerre; la peur de l’avion, des ascenseurs, des espaces fermés; la peur des injections, du sang; la peur de vomir, de s’évanouir, etc. 

 

La  phobie  sociale

Il  s’agit d’une peur importante du jugement d’autrui qui a des conséquences négatives sur la qualité de vie des gens qui en souffrent. Certaines personnes se sentent très inconfortables devant certaines situations et tentent même de les éviter. Par exemple, manger en public, parler à son patron, dire son opinion durant une réunion, parler à des étrangers, se chercher un emploi, aller aux toilettes publiques ou encore faire des activités de groupe ou participer à des événements sociaux comme des mariages, des funérailles, des fêtes de bureau.

 

Les réactions de stress post-traumatique

Il s’agit de réactions émotionnelles de longue durée apparaissant à la suite d’un  événement traumatisant comme un accident d’automobile, une agression,  une catastrophe naturelle, un viol, un deuil.  La personne revit en imagination ou en rêve ces événements traumatisants avec une angoisse difficilement contrôlable.

 

L’anxiété généralisée                           

Certaines  personnes vivent de l’inquiétude importante difficilement contrôlable et assez constante devant la vie en général. Elles vivent souvent de la fatigue,  des  tensions musculaires, se font des scénarios négatifs, deviennent souvent hyper vigilantes et très vulnérables au stress. On parle d’anxiété généralisée après au moins 6 mois d’inquiétude excessive et persistante accompagnée de symptômes physiques.

 

Le trouble obsessif compulsif (TOC)

Les obsessions sont des pensées ou des images pénibles et incontrôlables qui s’imposent à l’esprit. Elles commandent des comportements répétitifs ou des rituels.  Par exemple vérifier dix fois si la porte est verrouillée, se laver les mains aux dix minutes, nettoyer dix fois le lavabo, etc.